Publié le Laisser un commentaire

WABI SABI – Exposition collective

WABI-SABI ou la beauté de l’imperfection 
Ikémato s’expose chez Marianne Cat, Marseille

Ikémato participe à l’exposition « Wabi-Sabi, la beauté de l’imperfection » au concept store Marianne Cat à Marseille.

La philosophie japonaise du WABI-SABI ou la beauté dans l’imperfection, vue par de nombreux artistes et artisans, c’est jeudi 19 septembre – 18h et c’est chez MARIANNE CAT.
Le Wabi-Sabi est « la beauté des choses imparfaites, impertinentes et incomplètes. C’est la beauté des choses modestes et humbles. C’est la beauté des choses atypiques » nous dit Léonard Koren dans son ouvrage « Wabi-Sabi à l’usage des artistes et designers, poètes et philosophes ». Dans le Wabi-Sabi il est question de préserver, de maintenir en vie – des choses, objets, matières simples, naturels, irrégulières; de s’accorder avec l’usure ou la corrosion pour entrevoir l’essentiel.
Le Wabi-Sabi 侘寂 a une affinité avec le mineur et le caché, l’indécis et l’éphémère «  écrit Léonard Koren, « les objets Wabi-Sabi sont des expressions du temps figées ».

Le Wabi-Sabi correspond surtout à un ressenti, il est très difficilement traduisible. Quand j’ai demandé à des amies japonaises de m’en parler elles m’ont toutes répondu que c’était bien compliqué mais que mon travail était en correspondance à l’endroit où il parle du temps qui passe et qui abîme – que ces kimonos usés , transformés donnent à voir de la beauté d’une vie, d’une personne, d’un pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.