Publié par Laisser un commentaire

Rencontre

RENCONTRE
J’allais avec Anaïs voir l’exposition  « Jack London dans les mers du sud » au Musée de la vieille Charité de Marseille. « Tout en faisant revivre le souffle de l’aventure maritime et la magie des rencontres effectuées, cette exposition constituera une ouverture formidable sur la diversité culturelle des peuples du Pacifique. »
( Source : www.vieille-charite-marseille.com)

La magie des  rencontres
Dans la boutique – flânant 
Acheter un livre de voyage peut être ?
Mon regard croise des origamis – délicates grues –
Au Japon, une légende dit : « Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé. » La grue d’origami est devenue un symbole de paix en raison de cette légende, et est associée également à une jeune fille japonaise, Sadako Sasaki.

                    Pliages de papier aérien 
                     Mélodieuses grues 

J’ai vu quelque part, un jour, ce travail
« Excusez moi, c’est bien Raphaëlle.. Raphaëlle quelque chose qui les a fait n’est ce pas ? »
« Oui , Raphaëlle Barbet »
« Ô j’aime tellement «
« (sourire)… Raphaëlle Barbet c’est moi. (éclat de rire) »
..rencontre..

Je venais à la rencontre des aventures de Jack London,
il était question de s’aventurer.
Un voyage avec Jack London , deux rencontres.
Ai acheté un mobile en poésie d’origamis pour Jules, «délicatement inutiles, subtilement volatiles » dit elle.
Sa boutique était un cabinet de curiosités bonheurs.

« Dans le concept store Les ÉCHELLES, dialoguent le beau, l’utile, le subtilement inutile mais pas le mercantile.(…)”
(Source: www.lesechelles.com)

Rencontre, subst.fém

Fait de se trouver fortuitement en présence de quelqu’un. Rencontre fortuite, imprévue, inattendue, inopinée, insolite, providentielle; rencontre agréable, fâcheuse.
(Source: www.cnrtl.fr)

Le grand rire de Raphaëlle est sans doute son éclat d’enthousiasme à la vie.
Cet élan  qui dit : « Ô ben ouii ! On le fait !
On y va ! On tente ! »
Elle a l’éclat des personnes enthousiastes
Celle pour qui la vie s’ouvre,
pour qui un nouveau chemin ? c’est oui !

Rencontre à “La Caravelle”

J’étais en retard à notre rendez-vous.
J’avais glissé dans mes cheveux sous la douche une brosse à dent – je l’avais encore  
« elle est assortie à ta tenue » me dit Raphaëlle.
Je l’ai changé pour un crayon.
Elle a aimé mon travail comme j’aime le sien.

Notre chemin a commencé avec  
« Picasso, voyages imaginaires » (fév juin 2018). Mes créations en kimono ancien ont plu.
J’avais, inspirée par Picasso, dessiné sur des draps anciens, puis confectionné des pochettes.

Nous avons poursuivi la rencontre avec
 « Jazz in love » (juillet sept 2018), puis lors de l’exposition «Sahara, Mondes connectés »
(mai sept 2019.)
Toujours dans sa boutique Les Échelles,
au Musée de la vieille Charité.
Et la rencontre continue..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *