Publié le Laisser un commentaire

Rencontre

RENCONTRE
J’allais avec Anaïs voir l’exposition  « Jack London dans les mers du sud » au Musée de la vieille Charité de Marseille. « Tout en faisant revivre le souffle de l’aventure maritime et la magie des rencontres effectuées, cette exposition constituera une ouverture formidable sur la diversité culturelle des peuples du Pacifique. »
( Source : www.vieille-charite-marseille.com)

La magie des  rencontres
Dans la boutique – flânant 
Acheter un livre de voyage peut être ?
Mon regard croise des origamis – délicates grues –
Au Japon, une légende dit : « Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé. » La grue d’origami est devenue un symbole de paix en raison de cette légende, et est associée également à une jeune fille japonaise, Sadako Sasaki.

                    Pliages de papier aérien 
                     Mélodieuses grues 

J’ai vu quelque part, un jour, ce travail
« Excusez moi, c’est bien Raphaëlle.. Raphaëlle quelque chose qui les a fait n’est ce pas ? »
« Oui , Raphaëlle Barbet »
« Ô j’aime tellement «
« (sourire)… Raphaëlle Barbet c’est moi. (éclat de rire) »
..rencontre..

Je venais à la rencontre des aventures de Jack London,
il était question de s’aventurer.
Un voyage avec Jack London , deux rencontres.
Ai acheté un mobile en poésie d’origamis pour Jules, «délicatement inutiles, subtilement volatiles » dit elle.
Sa boutique était un cabinet de curiosités bonheurs.

« Dans le concept store Les ÉCHELLES, dialoguent le beau, l’utile, le subtilement inutile mais pas le mercantile.(…)”
(Source: www.lesechelles.com)

Rencontre, subst.fém

Fait de se trouver fortuitement en présence de quelqu’un. Rencontre fortuite, imprévue, inattendue, inopinée, insolite, providentielle; rencontre agréable, fâcheuse.
(Source: www.cnrtl.fr)

Le grand rire de Raphaëlle est sans doute son éclat d’enthousiasme à la vie.
Cet élan  qui dit : « Ô ben ouii ! On le fait !
On y va ! On tente ! »
Elle a l’éclat des personnes enthousiastes
Celle pour qui la vie s’ouvre,
pour qui un nouveau chemin ? c’est oui !

Rencontre à “La Caravelle”

J’étais en retard à notre rendez-vous.
J’avais glissé dans mes cheveux sous la douche une brosse à dent – je l’avais encore  
« elle est assortie à ta tenue » me dit Raphaëlle.
Je l’ai changé pour un crayon.
Elle a aimé mon travail comme j’aime le sien.

Notre chemin a commencé avec  
« Picasso, voyages imaginaires » (fév juin 2018). Mes créations en kimono ancien ont plu.
J’avais, inspirée par Picasso, dessiné sur des draps anciens, puis confectionné des pochettes.

Nous avons poursuivi la rencontre avec
 « Jazz in love » (juillet sept 2018), puis lors de l’exposition «Sahara, Mondes connectés »
(mai sept 2019.)
Toujours dans sa boutique Les Échelles,
au Musée de la vieille Charité.
Et la rencontre continue..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *